Contact | Plan du site | Qui sommes nous ?
La force d'un réseau d'experts indépendant
au service de la santé du végetal, de l'environnement et des Hommes
gallery
Vous êtes ici :

RESSOURCES : 
 

Documents téléchargeables

Événements
Offres d'emploi
Rapport d'activité
Presse

Les campagnols

 

En Lorraine, deux espèces de campagnols nuisibles sont présentes : le campagnol des champs (Microtus arvalis) et le campagnol terrestre (Arvicola terrestris). Ces deux espèces s'attaquent à tous types de végétaux et concernent donc toutes les filières végétales.

 

BIOLOGIE
 
En Lorraine, deux espèces de campagnols nuisibles sont présentes : le campagnol des champs (Microtus arvalis) et le campagnol terrestre (Arvicola terrestris). Ces deux espèces s'attaquent à tous types de végétaux et concernent donc toutes les filières végétales.
 
 
                                            
  Terriers de campagnols terrestre
(FREDON Franche Comté)
       
Terriers de campagnols des champs
(SRPV Franche Comté)


 
CYCLES DE REPRODUCTION


Les populations de campagnols suivent des cycles de pullulations. Plusieurs facteurs peuvent influencer le cycle et la durée des phases, notamment : les conditions climatiques, les pratiques culturales, les maladies, la présence de prédateurs et le pourcentage de surfaces toujours en herbes et/ou cultures pérennes par rapport à la SAU.
 
METHODES DE LUTTE
Les 3 maîtres mots de la lutte contre le campagnol sont : surveillance, prévention et actions précoces. Seules les actions préventives et précoces peuvent être réalisées sur des populations de campagnols à des niveaux maîtrisables. Pour se faire, il est important de combiner les 3 méthodes de luttes que sont la facilitation de la prédation, le dérangement du sol et la lutte directe.
 

Faciliter la prédation consiste à créer un environnement propice à l'installation de prédateurs (rapaces, renards, belettes…) participant à la régulation active et naturelle des populations de campagnols :

- Mettre en place des perchoirs à l'intérieur des parcelles favorisant l'installation des rapaces ou des haies/bosquets dans les alentours des parcelles.

- Faciliter la perception des campagnols par ses prédateurs en gérant les résidus de cultures (broyage, déchaumage).

- Entretenir les accotements des parcelles pour éviter à ces derniers d'offrir un refuge aux campagnols.

 
Le dérangement du sol (travail mécanique du sol ou pâturage) permet une régulation des populations de campagnol sur une parcelle. Il empêche l'installation durable des campagnols par la destruction de ses galeries. En effet, si les galeries ne sont pas détruites, elles peuvent resservir à d'autres individus d'une année sur l'autre.

 

En basse densité de campagnols, la lutte directe peut s'effectuer par piégeage (pièges topcat, pièges pinces) ou par lutte chimique.
 
 
MALADIE
Les campagnols peuvent être vecteurs de l'échinococcose alvéolaire, maladie grave et incurable. Elle est transmise par les fèces des animaux porteurs (renards, chiens, chats...), c'est pourquoi le port de gants lors de la manipulation de cadavres de campagnols est fortement conseillé. Etant donné le risque de contact avec les fèces de campagnols, il est indispensable de se laver les mains après travail dans les champs.
Dans le cas d'élevage, les fourrages souillés peuvent aussi provoquer la maladie du poumon qui se développe lors du stockage et peut être contractée par les agriculteurs et le bétail
 
                                                                                              
                                                                                                                          

» Consulter le site internet campagnols.fr

 

 

Pour plus d'informations, votre contact à la FREDON Lorraine

CANCIAN Albin
FREDON Lorraine

 03 83 33 86 70

 albin.cancian@fredon-lorraine.com
 



 


FREDON LORRAINE | Localisation
- Domaine de Pixerécourt -
  BP 30 017 - 54 220 MALZEVILLE
Tél. : 03 83 33 86 70 - Fax : 03 83 21 07 62