Contact | Plan du site | Qui sommes nous ?
La force d'un réseau d'experts indépendant
au service de la santé du végetal, de l'environnement et des Hommes
gallery
Vous êtes ici :

RESSOURCES : 
 

Documents téléchargeables

Événements
Offres d'emploi
Rapport d'activité
Presse

Drosophila Suzukii 

 

Drosophila suzukii ou mouche asiatique aux ailes tâchetées est un ravageur originaire d'Asie, qui connaît depuis 2008 une progression spectaculaire de son aire de répartition.
 

 BIOLOGIE 

Identifiée en France officiellement en 2010 et en Lorraine en 2011, elle présente la particularité de pouvoir attaquer des fruits sains encore sur les arbres et ne présentant pas de blessure. Les femelles peuvent pondre directement dans les fruits grâce à leur ovipositeur permettant de perforer la peau des fruits.
 
Cette drosophile est présente sur un grand nombre de plantes hôtes. Elle se développe principalement sur des fruits à coloration rouge ou très foncés tel que fraises, framboises, myrtilles, mûres, cerises, quetsches, raisins, mirabelles...
Le cycle biologique de cet insecte est relativement court et lui permet ainsi d'avoir jusqu'à 13 générations par an.
 
Cycle de D.Suzukii étudié sur fraise à une température moyenne de 20°C. Source : CTIFL
 

Reconnaissance des adultes
 

Les adultes ont une apparence commune aux drosophiles couramment retrouvées sur les fruits trop mûrs ou déjà blessés. Elles sont de petite taille et mesurent entre 2.6 et 3.4 mm. Le mâle possède une tâche noire sur chacune de ses ailes, ce qui rend son identification à l'oeil nu simple. la femelle se différencie des espèces communes par son ovipositeur de grande taille et strié. Son identification nécessite l'utilisation d'une loupe binoculaire.

D. Suzukii, Source : CTIFL
 
   
 DÉGÂTS 
Les dégâts sont principalement causés par les larves qui se nourissent de la pulpe des fruits. Il est possible de retrouver plusieurs larves dans un même fruit.

La consommation de la pulpe par les larves provoque un affaissement de la chair du fruit créant souvent une dépression de l'épiderme.


Sa polyphagie, sa capacité de reproduction rapide et sa mobilité en font un ravageur au fort potentiel de nuisibilité, contre lequel aucune méthode de contrôle n'a encore été suffisamment expérimentée pour permettre d'établir une stratégie de protection sûre. 
 
 MESURES PROPHYLACTIQUES 
Il est important d'éviter la pullulation de l'insecte dans les cultures. Pour cela, il est essentiel de mettre en place des mesures prophylactiques :
 
  • Surveiller attentivement les parcelles dès l'apparition des premiers fruits mûrs afin de détecter rapidement les premiers dégâts;
     
  • Ne pas laisser de fruit en maturité sur la parcelle, en réalisant régulièrement des cueillettes (en culture de fraise et framboise, il est conseillé de réaliser deux récoltes par semaine
     
  • Retirer et éliminer les fruits infestés de la parcelle. ces derniers peuvent être placés dans des sacs hermétiques et entreposés plusieurs jours au soleil afin de les détruire
     
  • Eviter les environnements frais et humides favorables au ravageur (enherbement bas, réduire l'aspersion, taille des arbres adaptée...)
     
 
 RÉSEAU DE PIÉGEAGE 2018 

Réseau de piégeage 2018
 

Depuis 2015, la FREDON lorraine effectue un suivi des populations de D. Suzukii sur 8 parcelles de fruits et petits fruits. Le but de ce piégeage est de déterminer la date d'arrivée des populations dans les parcelles afin de mieux comprendre le comportement du ravageur en Lorraine pour mieux réagir et pérenniser les cultures. Néanmoins, tous les secteurs et toutes les espèces sensibles à ces ravageurs ne sont pas suivis sur notre territoire.
 

Bulletin suzukii 
 

Comment participer à ce réseau ? 
 

Si vous souhaitez participer au réseau et installer un piège dans l'une de vos parcelles vous pouvez contacter :
 
CHAMPAGNE Margaux
FREDON Lorraine

03.83.33.86.69
  margaux.champagne@fredon-lorraine.com
 
 

FREDON LORRAINE | Localisation
- Domaine de Pixerécourt -
  BP 30 017 - 54 220 MALZEVILLE
Tél. : 03 83 33 86 70 - Fax : 03 83 21 07 62