Contact | Plan du site | Qui sommes nous ?
La force d'un réseau d'experts indépendant
au service de la santé du végetal, de l'environnement et des Hommes
gallery
Vous êtes ici :

Jardiner au naturel c'est possible
 

 REGLEMENTATION
A partir du 1er janvier 2019, la vente et l'utilisation des produits phytosanitaires (désherbants, insecticides, fongicides.) seront interdits pour les particuliers. Ainsi, vous avez surement remarqué que depuis quelques mois, certains produits sont placés sous clés dans les jardineries.
Des produits « bio » restent commercialisés mais attention cela reste des produits chimiques !
 
 RAPPEL 
Pour rappel, il est interdit d'utiliser des désherbants chimiques sur les voies publiques ou les usoirs même devant chez soi. Bien qu'appartenant au domaine public, l'entretien des trottoirs est à la charge des habitants (nettoyage des feuilles mortes et détritus, désherbage, dégagement de la neige ou du verglas, l'épandage de sel, de sable ou tout autre produit visant à assurer la sécurité du trottoir en hiver.)
 
 ALTERNATIVES 

Les produits phytosanitaires étant dangereux pour la santé et l'environnement, nous vous conseillons d'opter pour des techniques alternatives de désherbage.

Cependant l'utilisation des “recettes de grand-mère”: vinaigre blanc, de sel, d'eau de Javel … pour désherber est à proscrire ! Ces substances restent des molécules chimiques et peuvent créer des pollutions dans le milieu naturel.

 

 

Voici quelques astuces pour avoir un jardin totalement naturel :
 

  • Balayer manuellement son trottoir permettra d'éviter la pousse des adventices (plus couramment appelées mauvaises herbes)
     
  • Désherber en utilisant le principe du choc thermique sur les plantes (avec un chalumeau ou de l'eau chaude)
     
  • Pailler le pied des plantes de votre potager évitera la pousse des adventices et limitera l'arrosage (paille, écorces, copeaux de bois, mulch…)
     
  • Planter des vivaces, des plantes couvresol et des espèces rustiques car elles nécessitent moins d'entretien (par exemple : le noisetier, la corbeille d'argent, les pervenches, le géranium vivace…)
     
  • Associer les plantes pour repousser les insectes nuisibles. Les capucines, par exemple, repoussent les mouches blanches, ainsi elles pourront être plantées à proximité des tomates et des courgettes.
     
  • Accueillir la petite faune et les insectes « auxiliaires » en leur proposant « le gîte et le couvert » via l'installation d'hôtels à insectes, de nichoirs ou encore un tas de bois …
     
  • Augmenter la hauteur de tonte évitera l'envahissement de votre gazon par des « mauvaises herbes ». Plus la pelouse est courte plus elle est vulnérable à l'invasion des adventices. Par exemple, un gazon tondu à 3.5 cm sera composé à 50% de pissenlits.  A contrario si la tonte est effectuée à 5 cm, il n'y aura que 5% de pissenlits.                                

FREDON LORRAINE | Localisation
- Domaine de Pixerécourt -
  BP 30 017 - 54 220 MALZEVILLE
Tél. : 03 83 33 86 70 - Fax : 03 83 21 07 62